Toiture et combles : isoler par l’extérieur, l’intérieur ou par insufflation ?

Une bonne isolation des combles épargne l’habitation de déperdition thermique et permet une économie d’énergie. Selon les caractéristiques de la résidence, il convient de choisir le meilleur isolant. Pour vous aider dans votre choix, découvrez les particularités de chaque système d’isolation de toiture et de combles.

L’isolation des combles par l’intérieur

L’isolation des combles par l’intérieur ou l’isolation sous toiture est la solution la plus répandue. Elle consiste à placer l’isolant sous les solives. Une mauvaise mise en œuvre ou une faute de technicité peut engendrer des ponts thermiques. Ce problème a souvent lieu lorsque les panneaux du système ne sont pas bien ajustés. Une fois l’isolant mis en place, il devra être recouvert de pare-vapeur afin d’éviter la condensation. L’isolation des combles par l’intérieur n’est pas pourtant complexe si l’on maitrise la technique. De plus, ce système est adapté à la fois aux constructions neuves et aux habitations en rénovation. Il est aussi moins coûteux. Cependant, l’isolation par l’intérieur peut réduire le volume de la pièce.

L’isolation des combles par l’extérieur

L’isolation des combles par l’extérieur ou sarking commence à attirer de nombreux foyers. Sa réalisation s’effectue avant la mise en place des tuiles. Cette technique consiste à positionner l’isolant sur les liteaux. Elle convient parfaitement aux habitations neuves. Comme l’isolation par l’intérieur, cette deuxième option requiert du savoir-faire. Toutefois, un bon bricoleur peut la réaliser s’il dispose d’outillage complet. Notez pourtant que l’engagement d’un professionnel certifié et reconnu garant de l’environnement, pour cette prestation, permet au propriétaire de l’habitat d’obtenir un crédit d’impôt et un éco-prêt à taux zéro. Par ailleurs, le détuilage est une technique qui s’apparente à l’isolation par l’extérieur. Il est également adapté aux constructions neuves. Cette solution permet de gagner de l’espace, car elle n’empiète pas sur la superficie habitable.

L’isolation des combles par soufflage

L’isolation des combles par soufflage consiste à répartir une matière isolante sur la totalité du plancher des combles. Le produit est acheté en vrac et sera inséré dans un appareil spécifique. La machine va broyer et décompresser l’isolant avant d’effectuer une projection sous pression. La mise en œuvre de l’isolation par soufflage requiert de l’expérience afin de bien uniformiser la densité de la matière. Cette technique s’applique généralement au niveau des combles perdus. Ainsi, si le propriétaire décide qu’il ne va jamais aménager les combles dans le futur, l’isolation par soufflage est une option adaptée. Le contraire risquerait d’endommager une grande partie de l’isolant.

 

L’isolation du sol : le prix varie selon la technique choisie
En quoi consiste l’isolation phonique du plafond ?